La reconstruction du four solaire

Dès l'année 2006, le Conseil d'Administration de l'association lança l'idée de reconstruire le four solaire de Padre Himalaya sur le site originel du ‹‹ Coll del Buc ››.

Depuis lors |'association ne cessa de promouvoir ce projet au travers de conférences, visites de sites, séjours au Portugal et au Canada.

Mais la reconstruction s’avérait difficile car aucun plan du four construit par Himalaya n'existait. A partir de trois photos d'époque et de la dimension de la piste en ciment sur le site, XXX réalisa grâce à son logiciel de DAO, une figure en 3D.

Amand Darbon, Professeur de Sciences Physiques, put réaliser un modèle réduit (échelle 1/102).

Le site finalement choisi pour accueillir le four solaire reconstruit est le Mas del Ca à Sorède, un ancien vignoble transformé en arboretum.

Le projet  put être financé grâce au lancement d'une souscription publique.

Les Collectivités Locales, l’État et des Fondations participèrent également au financement.

En janvier 2015, l'entreprise de Philippe Goudin, compagnon du devoir à Genouilleux (Ain), commença la construction du four solaire, en partenariat avec une entreprise sous-traitante, Créamétal. Ce sont près de 800 heures de travail qui furent nécessaires à la réalisation de |'ouvrage.

En juin 2015, le projet entra dans sa phase terminale avec la livraison du four solaire sur le site du Mas del Ca.

Le réglage des miroirs du four fut effectué au cours de |'automne 2015 par les bénévoles de l’association. Quelques données sur le four solaire : poids 3,5 t, surface totale des miroirs 70 m², puissance concentrée maximale 10 kW.